Programme Impact Collectif(PIC)

Bref historique​

Le programme Impact Collectif (PIC) est un plan en sécurité alimentaire né en 2017 du désir d’« Établir un réseau d’entraide et d’action collective en sécurité alimentaire qui met en relation la concertation, les partenaires, les institutions et la population ». Ce plan est une proposition de projet accepté dans le cadre du Projet Impact Collectif lancé par Centraide.

Les constats ayant engendré le PIC

Une proportion importante de services sont dispensés informellement (le service ou l’activité n’est pas offert officiellement par l’organisation : non publicisé, peut être offert de manière spontanée, ...) et ce, particulièrement en ce qui concerne les activités de dépannage alimentaire; 

La majorité des organisations ont des conditions d’admissibilité pour l’accès à leurs services et activités d’aide alimentaire. Parmi celles que l’on retrouve le plus fréquemment, citons les conditions suivantes : être déjà membre, utilisateur ou participant de l’organisation, être inscrit au service à l’activité, être référé par une organisation partenaire ou par une ressource à l’interne; 

Une proportion importante de services sont dispensés informellement (le service ou l’activité n’est pas offert officiellement par l’organisation : non publicisé, peut être offert de manière spontanée, ...) et ce, particulièrement en ce qui concerne les activités de dépannage alimentaire; 

Il n’existe pas de continuum de services permettant d’amener les personnes dans une démarche de changement (ex. : la plupart du temps, les personnes qui viennent chercher un panier de dépannage quittent l’organisme sans avoir un contact avec un ou des intervenants); 

Les plages horaires sont limitées pour avoir accès aux dépannages alimentaires; 

La qualité de l’offre alimentaire disponible dans les services de dépannage n’est pas toujours acceptable d’un point de vue nutritif, social et culturel 

Le carrefour alimentaire : Moyen de mise en pratique du PIC

Pour atteindre les différents objectifs, la TDSL en collaboration avec les partenaires de ce projet a réfléchi sur les stratégies d’intervention à mettre en place.

Les différentes réflexions se traduisent par le souhait partagé de créer un carrefour alimentaire intégré.

Le Carrefour est un lieu d’accueil, d’écoute, d’échanges, de partage et d’entraide où tous les acteurs travaillent en cohésion vers des objectifs communs et partagés, dans le respect de tous et en cohérence avec la définition de la sécurité alimentaire selon la FAO selon laquelle : « Il y a sécurité alimentaire lorsque toute une population a accès en tout temps, et en toute dignité, à un approvisionnement alimentaire suffisant et nutritif, à un coût raisonnable et acceptable au point de vue social et culturel, lorsque les individus ont un pouvoir d’achat adéquat et lorsqu’ils ont accès à une information simple et fiable qui confère des habiletés et qui permet des choix alimentaires éclairés.» FAO. Le Carrefour sera ouvert quatre à cinq jours par semaine.

Les personnes ayant besoin d’aide alimentaire y seront accueillies, recevront les informations sur les services pouvant les aider et pourront être accompagnées dans leur processus de changement.
En offrant un accueil centralisé, nous serons davantage en mesure de documenter, comprendre et avoir un impact direct les enjeux et les causes de l’insécurité alimentaire à Lasalle.

La trajectoire vers la sécurité alimentaire 

La « Trajectoire générique des individus vers la sécurité alimentaire » conçue par la TAC enfance-famille est une référence pour la mise en place du carrefour alimentaire. Elle permet de mieux comprendre et de mieux positionner les différentes interventions qui ont pour but d’accompagner les individus vers leur autonomie alimentaire.

Elle insiste également sur l’importance de prendre en considération le contexte de vie des individus (ex. : niveau de revenu, accès au logement, éducation, santé, …) en travaillant avec eux dans une approche holistique.  

Les trois grandes étapes de cette trajectoire

Le dépannage
Les habiletés
L’environnement alimentaire

Deux ans requis pour la réalisation du carrefour alimentaire

La vision du PIC s’étend sur deux années.  

En suivant la trajectoire vers la sécurité alimentaire, le but est de créer un espace qui permettra aux personnes vivant de l’insécurité alimentaire d’être accompagnées dans une démarche de changement et d’empowerment 

Le programme PIC sera réparti sur deux ans. La première année permettra de mettre en place les partenariats et les procédures nécessaires à l’implantation progressive des différents services aux citoyens 

La deuxième année servira à consolider et bonifier les services, les ajuster (sur la base des apprentissages), accentuer les actions d’influence sur la population lasalloise et à mettre en place les stratégies de pérennisation projet, ainsi qu’explorer des opportunités de financement et accompagnement (ex : La Pépinière). Le projet sera accompagné tout au long d’un processus d’évaluation, d’ajustement et de réinvestissement des apprentissages. 

  

Effets leviers pour la communauté 

Ce programme sera utilisé comme levier de changement dans l’arrondissement. Ses services permettront de faire progresser les individus dans leur trajectoire personnelle vers une sécurité alimentaire.

Retour en haut
FR