ICI, on verdit !

 

Présentation du projet

 ICI, on verdit ! est un projet développé et mis en œuvre grâce à une collaboration entre le Groupe de recherche appliqué en macrocologie (GRAME) de Lachine et de la Table de développement social de LaSalle (TDSL). Il vise la plantation 1 000 arbres d’ici la fin de l’année 2018, principalement dans le secteur Industriel, Commercial et Institutionnel (ICI) et chez les grands propriétaires.

Par l’accompagnement individuel et l’approche clé en main proposée, 1 000 arbres ayant une hauteur  minimale de 1,70 mètre seront plantés dans des zones où les relevés thermiques sont élevés et à fort déficit forestier.. Concrètement, ces actions de naturalisation amélioreront le milieu de vie des travailleurs et des citoyens et permettront à terme de séquestrer quelque 150 tonnes de CO2 et d’augmenter de quelque 8 hectares la canopée montréalaise. Entre autres, le verdissement présente des avantages pour la santé de la population, pour les entreprises engagées et la qualité de vie de ses travailleurs, pour l’environnement ainsi que pour l’amélioration du milieu de vie de la communauté.

Ce projet contribue directement au mouvement collectif de l’agglomération de Montréal pour atteindre l’objectif colossal d’une hausse de 20 à 25% d’indice de canopée d’ici 2025 sur l’île de Montréal.

 

Pour plus d’information sur le projet ICI, on verdit ! ou pour participer, veuillez contacter :

Jonathan Théorêt, GRAME : 514 634-7205

Mélanie Lacroix, TDSL : 514 364-4999 |  developpementdurable@tdslasalle.org

 

getimage

Partenaires

ICI, on verdit ! bénéficie d’une subvention d’Environnement Canada, via le programme de financement communautaire ÉcoAction. La mise en œuvre du projet est également rendue possible grâce  à une participation des Arrondissements de Lachine et LaSalle, ainsi que la SOVERDI et le CRE Montréal.

La Table de développement social de LaSalle coordonne le comité de développement durable de LaSalle. Ce  comité  est une initiative concertée visant la mise en place d’actions favorisant le développement durable et les environnements favorables à la santé. Il regroupe un ensemble de partenaires qui définissent les orientations annuelles et élaborent conjointement des actions qui favorisent le développement durable. Notamment, depuis 2014, il met en œuvre le projet Quartiers 21 (programme de la Ville de Montréal/DSP)  intitulé « LaSalle : des quartiers verts un développement durable ». C’est d’ailleurs dans le cadre de ce projet qu’un   partenariat a été développé afin de concrétiser l’objectif lié à la lutte aux îlots de chaleur par l’entremise du verdissement et de ICI, on verdit !

 

Lancement du projet

(À venir)

Pour consulter le communiqué paru dans Le Messager Lachine-Dorval

 

Description du projet

Les arrondissements Lachine et LaSalle se sont principalement développés durant la période industrielle, laissant un paysage chargé en surfaces minéralisées : usines, entrepôts, stationnements et autoroutes dominent ces secteurs. Les terrains voués à des activités industrielles occupent près de 50 % de la superficie totale de Lachine alors qu’à LaSalle ce sont les commerces et grands complexes résidentiels qui dominent. Cette diversité de surfaces à faible albédo nécessite donc une quantité et une diversité d’actions pour contrer cette situation qui s’avère problématique à plusieurs égard .

Lachine et LaSalle présentent des superficies très élevées de surfaces imperméables, ce qui vient contribuer à la présence d’îlots de chaleur urbains (ICU). ICI on verdit est le lancement d’un projet majeur afin de convaincre des propriétaires de planter des arbres. Selon le Plan d’action canopée 2012-2021 de la ville de Montréal, Lachine doit planter 15 675 arbres afin d’atteindre la cible, dont 900 dans les secteurs commerciaux et 7 375 dans les secteurs industriels. L’objectif est encore plus ambitieux à LaSalle qui doit planter 22 850 arbres. Tout cela dans un contexte où l’agrile du frêne menace une partie du patrimoine arboricole montréalais.

Alors qu’une portion de ces arbres doivent être plantés sur le terrain public, il est essentiel d’obtenir également la participation des secteurs privés  afin d’obtenir un couvert végétal à son plein potentiel et des impacts réels sur l’environnement et la santé publique. Ce projet fait donc appel aux propriétaires résidentiels, mais aussi aux grands propriétaires commerciaux, industriels, institutionnels et grand locateurs, lesquels ne sont pas interpellés par les modes de communication grand-public.

Grâce à ces plantations majeures impliquant des centaines de bénévoles, nous démontrerons l’engagement collectif envers la nécessaire naturalisation urbaine qui a un impact significatif sur la qualité de l’air et qui permettra une captation de carbone importante.

L’arbre est synonyme de santé, de fraîcheur en ville, de diminution du ruissellement, de qualité de vie et de l’air et de séquestration de carbone. L’arbre c’est notre défi et notre fierté.

 

Fermer le(s) commentaire(s)